L’exposition à la lumière permet à chaque individu de rester en bonne santé. Elle apporte de nombreux bienfaits pour le corps. Concrètement, elle contribue au fonctionnement optimal de l’organisme. Elle favorise également la sécrétion des hormones qui gère l’alternance jour et nuit ou l’horloge biologique interne. La baisse de la luminosité peut ainsi bouleverser ce processus. C’est la raison pour laquelle, de nombreuses personnes sont sujettes au stress ou à la baisse de vitalité. Par ailleurs, la luminothérapie s’avère une solution à ce problème. Quels sont les bienfaits qu’on peut en tirer ?

Prévention de la dépression saisonnière et classique

Imitant la lumière du soleil, la luminothérapie aussi appelée photothérapie permet de traiter les problèmes qui sont générés par le manque de luminosité. On compte, par exemple, les troubles qui sont associés aux dérèglements du rythme circadien. Pour en savoir plus, voir sur lemonn.fr. Cette médecine douce est recommandée et réalisée par des professionnels. En revanche, il existe des appareils destinés au grand public qui peuvent être utilisés à domicile.

Quand la clarté du jour diminue, notamment en novembre ou en octobre, cette lumière artificielle à large spectre aide à soulager la dépression saisonnière ou le blues hivernal. Ce syndrome se reconnait souvent par une grande fatigue, une humeur dépressive, un besoin de sommeil constant et un grand appétit. En principe, cette forme de dépression apparaît, le plus souvent, en début d’hiver. Puis, il disparait spontanément au printemps. Mis à part cela, cette thérapie à la lumière permet aussi de traiter la dépression classique. Elle aide l’individu à trouver son bien-être.

Régulariser la production des hormones

La lumière générée par la lampe de luminothérapie agit directement sur le système endocrinien afin de favoriser la régulation des taux de certaines hormones. Concrètement, elle aide à bloquer la sécrétion de la mélatonine dans la journée. Celle-ci est l’hormone du sommeil qui est stimulée anormalement lorsqu’il y a un manque d’exposition au soleil. En revanche, cette photothérapie optimise la production de la dopamine ainsi que de la sérotonine qui est l’hormone de l’énergie. Avec ces actions, l’équilibre entre le réveil et le sommeil est maintenu. C’est la raison pour laquelle cette médecine douce est réputée pour redonner de la bonne humeur. En plus de cela, puisqu’elle contribue à la compensation de la lumière naturelle, elle permet de retrouver la vitalité et le moral.

La luminothérapie permet également d’avoir une belle peau. En effet, cette thérapie favorise la sécrétion des hormones qui aident à réguler le rythme de l’organisme pour que l’individu ait une bonne mine. Ainsi, cette méthode thérapeutique par la lumière artificielle contribue à la prévention des rides, au traitement de l’acné inflammatoire et au soulagement des personnes atteintes du psoriasis.

Favoriser le sommeil

Utiliser la luminothérapie est également un meilleur moyen de traiter tous les troubles qui sont liés au dérèglement de l’horloge biologique interne. On compte, par exemple, les troubles du sommeil et les insomnies. Cette méthode permet aussi d’éviter les somnolences dans la journée, les éveils précoces de la matinée ainsi que les endormissements tardifs. Concrètement, l’exposition à la lumière artificielle, comme à la lumière naturelle, permet de régler correctement le rythme circadien. Ainsi, le rythme du sommeil est régulé, donc l’individu aura un sommeil de qualité.

La luminothérapie lutte aussi contre les problèmes qui sont attribués au décalage horaire ainsi qu’aux veillées prolongées qui perturbent l’organisme. En effet, elle permet à l’horloge biologique de maintenir son rythme normal. Autrement dit, l’exposition à la lumière blanche aide le corps à maintenir son énergie jusqu’au soir. En revanche, lorsque la lumière commence à disparaitre, plus particulièrement en fin de journée, l’organisme déclenche la production des hormones du sommeil.